LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

UNE SECONDE PEAU CONTRE LES IMPERFECTIONS

Un nouveau polymère mime les propriétés mécaniques et élastiques des peaux jeunes. Il peut être utilisé pour, temporairement, raffermir le derme et lisser les rides et même délivrer des médicaments.

PEAU.PNG

 

Un peu plus de 110 milliards d'euros sont dépensés chaque année dans le monde pour les achats de produits cosmétiques. Un tel marché, pour maintenir son niveau, dépend en grande partie de la capacité à proposer régulièrement de nouvelles innovations. La recherche cosmétique accapare ainsi de nombreux laboratoires qui tentent de mettre à profit les dernières avancées scientifiques dans leur domaine. Même au célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) on se préoccupe de votre peau ! C'est dans leurs locaux qu'une équipe de scientifiques du MIT et de l'Ecole médicale de Harvard ont développé une "seconde peau" capable de protéger et raffermir l'épiderme, de lisser les rides et de faciliter l'administration de crèmes médicales pour traiter certaines affections cutanées.

Un polymère d'atomes de silicium et d'oxygène

Cette peau appelée XPL est en fait un revêtement très fin qui possède les mêmes caractéristiques élastiques et mécaniques que celle des individus jeunes. "La création d'un matériau qui se comporte comme la peau est très difficile", résume Barbara Gilchrest, dermatologue au Massachusetts General Hospital et principale auteure d'un article sur le XPL publié dans la revue Nature Materials. "Beaucoup de gens ont essayé de le faire, et les matériaux qui sont disponibles jusqu'à présent ne sont pas aussi flexibles, nourrissants et protecteur que la vraie peau" ajoute-t-elle. Des défauts qui, au dire des chercheurs, sont corrigés avec XPL. Il s'agit d'un polymère composé d'atomes de silicium et d'oxygène qui s'applique sur la peau et qui est ensuite recouvert d'un second réactif qui induit la formation d'un film solide et fin qui peut tenir 24 heures en place. Il a d'abord été testé afin de s'assurer de son innocuité puis les chercheurs l'ont évalué pour quelques indications cosmétiques.

PEAU2.PNG

 

Il s'est ainsi révélé efficace pour réduire les poches sous les yeux (photo ci-dessus) et pour maintenir l'hydratation de la peau : plus qu'une pommade grasse sur 24 heures. Des résultats prometteurs, au terme d'une dizaine d'années de développement et après avoir testé plus d'une centaine de polymères différents. De nombreux autres essais devront être menés avant de voir une crème cosmétique contenant du XPL mise en vente. Notamment des tests de tolérance sur de longues périodes et de grandes surfaces de peau. Mais lutter contre rides et ridules n'est pas la seule finalité de cette étude qui vise aussi le traitement de certaines maladies dermatologiques comme l'eczéma ou la dermatite. Pour ce faire, les chercheurs veulent incorporer des substances thérapeutiques dans le polymère, de la cortisone par exemple. Aucun essai dans cette configuration n'a cependant encore été initié.

SOURCE : SCIENCES et AVENIR 11.05.2016



12/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres