LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

UN MONDE QUANTIQUE PEUT-IL ÉMERGER DE L'INTERACTION ENTRE PLUSIEURS MONDES "CLASSIQUES" ?

Selon une théorie proposée par un physicien australien, une interaction entre plusieurs mondes régis par la physique classique de Newton pourrait engendrer l’apparition d’un monde régi par les lois de la physique quantique.

MONDE Q.PNG

 

Comment expliquer les étranges phénomènes observés en physique quantique, où une particule peut simultanément se trouver en deux endroits distincts, et où la lumière peut tout à la fois se comporter comme une onde ou une particule ? Selon le physicien australien Howard Wiseman (Université Griffith de Brisbane, Australie), l’émergence d’un monde quantique pourrait être déclenchée à la suite de l’interaction entre plusieurs mondes « classiques » (c’est-à-dire des mondes régis par les lois de la physique de Newton).
Cette théorie a fait l’objet d’une publication le 23 octobre 2014 dans la revue Physical Review X, sous le titre "Quantum Phenomena Modeled by Interactions between Many Classical Worlds".
Selon la théorie développée par Howard Wiseman et ses collègues, lorsqu’une interaction se produit entre plusieurs mondes « classiques » (chacun régis par la physique classique de Newton, donc), un monde régi par les lois de la physique quantique serait susceptible d’apparaître.
Prenons un exemple. Imaginons deux mondes classiques en train de s’approcher d’une barrière de potentiel (une barrière de potentiel est un niveau élevé d'énergie que doit posséder un objet pour suivre une trajectoire donnée), chacun se dirigeant vers l’un et l’autre versant de cette barrière. Que va-t-il se passer ? Selon les calculs de Howard Wiseman, l’un des deux mondes classiques va se déplacer de plus en plus vite, tandis que l’autre va rebondir sur la barrière de potentiel. Le premier de ces deux mondes va alors parvenir à traverser cette barrière.
Or, un tel phénomène correspond exactement à ce qui est observé en physique quantique : il s'agit de l'effet tunnel, une propriété qui voit un objet quantique devenir capable de franchir une barrière de potentiel même si son énergie est inférieure à l'énergie minimale requise pour la franchir. Un évènement qui ne peut pas être expliqué par la mécanique classique.
En d’autres termes, dans ce scénario totalement fictif, une interaction entre deux mondes « classiques » a bel et bien engendré un phénomène quantique. Un monde quantique est donc apparu…
Ces travaux ont été publiés le 23 octobre 2014 dans la revue Physical Review X, sous le titre "Quantum Phenomena Modeled by Interactions between Many Classical Worlds" .

 

SOURCE : Le Journal de la Science



11/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres