LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

RÉFLÈCTION SUR LE VIEILLISSEMENT ET LA MORT

Jean-Claude Weill : professeur d’immunologie, membre de l’Académie des Sciences, co-directeur avec Claude-Agnès Reynaud du groupe de recherche sur le développement du système immunitaire à l’Hôpital Necker

MORT.PNG

 

La mort semble indiquer que les organismes vivants sont composés d’entités stables qui, au jour de leur mort, cassent leurs liens et se dispersent dans l’espace. La vérité apparaît plus complexe.
La mort est d’abord la disparition, dans les êtres, de ces mouvements expressifs qui les faisaient apparaître comme vivants. Elle est cette immobilisation qui réduit les corps à des entités muettes et décomposables.
Soudain, le visage devient masque.Cette inertie charnelle qu’apporte le mourir semble indiquer que les organismes vivants sont composés d’entités stables qui, au jour de leur mort, cassent leurs liens et se dispersent dans l’espace.
C’était d’ailleurs la conception des premiers atomistes.
On sait aujourd’hui que la vérité est plus complexe : les molécules organiques qui forment nos tissus quittent notre organisme dans une ronde incessante et sont aussitôt remplacées par d'autres.
L'unité spatio-temporelle d'un être humain s'apparente à celle d'un régiment qui a gardé le même drapeau depuis des siècles, mais dont les noms des soldats qui le composent ne cessent de changer : nos globules rouges ont une espérance de vie de cent vingt jours, les cellules de nos alvéoles pulmonaires sont remplacées toutes les semaines.
Vastes ensembles de cellules nous-mêmes, nous avons donc quelque ressemblance avec le bateau de Thésée, ce navire qui était perpétuellement réparé et dont les sophistes d'Athènes se demandaient, au fur et à mesure que les pièces étaient modifiées ou remplacées, s'il s'agissait encore du même bateau.
Mais si cette analogie était vraiment pertinente, comment pourrions-nous expliquer notre vieillissement ? Existe-t-il un lien entre les mécanismes moléculaires qui contrôlent la vie et la mort des cellules et ceux qui contrôlent l’usure de nos corps ?

 

SOURCE : France Culture 05.03.2016



05/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres