LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

#PaysDeMerde POLICIERS TUÉS À DALLAS : QUI SÈME LE VENT RÉCOLTE LA TEMPÈTE

Fusillade à Dallas: Au moins cinq policiers tués, un tireur toujours en liberté

USA3.PNG

Au moins trois policiers ont été tués par deux snipers à Dallas, le 7 juillet 2016, en marge d'une manifestation contre les violences policières

  

9h10: Obama a été informé sur la fusillade de Dallas
Le président Barack Obama, arrivé à Varsovie dans la nuit de jeudi à vendredi pour un sommet de l’Otan, a été mis au courant de la mort de plusieurs policiers dans une fusillade à Dallas, a annoncé son porte-parole. « Le président a été informé des tirs contre des policiers à Dallas. Il a demandé à ses collaborateurs de le tenir au courant de la situation au fur et à mesure qu’ils reçoivent de nouvelles informations », selon le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest.

 

8h55 : Un cinquième policier tué
Le bilan s’alourdit. Un cinquième policier est décédé après la fusillade de Dallas, rapporte certains médias américains. Le dernier bilan faisait état de quatre agents tués et sept blessés.

 

8h30: Un suspect toujours retranché
Un deuxième tireur est toujours en liberté. La police est en négociations avec cet homme retranché dans un parking, qui fait usage de son arme de manière sporadique, a indiqué le chef de la police de Dallas, David Brown.

 

8h15: Facebook a activé son « Safety check »
Après la tuerie, le réseau social Facebook a activé son « Safety check », outil qui permet aux utilisateurs se trouvant dans la zone de la fusillade de signaler qu’ils sont en vie.

 

7h50 : Un suspect affirme avoir posé des bombes
Les policiers ont également échangé des tirs tôt vendredi avec un homme qui a affirmé avoir posé des « bombes partout » dans cette ville du sud des Etats-Unis. « Le suspect avec lequel nous sommes en train de négocier et qui a échangé des tirs avec nous au cours des 45 dernières minutes a dit à nos négociateurs (…) qu’il y a des bombes partout » dans le centre-ville, a déclaré le chef de la police de Dallas, David Brown.

 

 

7h30: Barack Obama avait appelé la police à se réformer
Cette fusillade intervient quelques heures après que Barack Obama a appelé la police américaine à se réformer. Les deux hommes tués cette semaine sont le symbole d’un « grave problème » dans la société américaine, avait-il assuré plus tôt. Il ne s’agit « pas d’incidents isolés ». Ils sont « symptomatiques de défis plus larges au sein de notre système judiciaire », a-t-il martelé, citant les « disparités raciales » et le « manque de confiance (…) entre les forces de l’ordre et de trop nombreuses communautés ».

 

 

7h20 : Les autorités de l’aviation civile restreignent les vols au-dessus de Dallas
Les autorités de l’aviation civile restreignent les vols au-dessus de Dallas après les tirs ayant tué des policiers. « Aucun pilote ne peut opérer un aéronef dans la zone couverte » par cette interdiction, selon un communiqué publié à l’intention des pilotes et compagnies aériennes. « Seuls les vols de secours sous la direction de la police de Dallas sont autorisés dans l’espace aérien ». Les restrictions de vols sont valides de 03h35 GMT à 11h30 GMT.

 

SOURCE : 20minutes 08.07.2016

 

 
 
 
 


08/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 144 autres membres