LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

MARS ONE, CHRONIQUE D'UNE MISSION IMPOSSIBLE

Espace Le projet Mars One, qui prévoit de coloniser la planète rouge dès 2024, n’est pas crédible

MARS.PNG

 

Ils étaient plus de 200 000 au départ. Ils ne sont plus que 100. Lundi 16 février, les promoteurs de la mission Mars One – un ambitieux projet qui prévoit d’installer des humains sur la planète rouge en 2024 – ont dévoilé le nom des candidats sélectionnés pour ce voyage. Parmi eux un Suisse, le Thurgovien Steve Schild. Mais il n’est pas sûr qu’il foule un jour le sol martien, tant le projet semble peu crédible.

Télé-réalité galactique

Lancé en 2012 par un ingénieur néerlandais, Bas Lansdorp, Mars One ambitionne d’installer une colonie humaine permanente sur la planète rouge. Un voyage sans retour pour les candidats. «Je suis favorable aux missions vers Mars, mais le fait qu’il n’existe pas de possibilité de rentrer me dérange, souligne Pierre Brisson, président de la Mars Society Switzerland, une société qui milite pour un voyage habité vers Mars. Je ne peux cautionner une telle idée. Cela me paraît déraisonnable.»
Mais en faisant fi des questions éthiques, une telle mission peut-elle réussir? «Aller là-bas ne nécessite pas des miracles, mais de l’argent et un programme sérieux pour répondre aux défis technologiques, répond Pierre Brisson. En théorie, il serait possible de poser des hommes sur Mars à l’horizon 2030, à condition de consacrer, dès aujourd’hui, au moins 50 milliards de dollars sur dix ans au projet. Ce n’est pas insurmontable, puisque le budget de l’Agence spatiale américaine (NASA) s’élève à 17 milliards par an. C’est seulement une question de volonté politique, car seul les Etats auront la capacité de le faire.»

De 80 à 100 milliards de dollars

Selon des experts de la NASA, une mission habitée vers Mars coûterait au minimum 80 à 100 milliards de dollars. Par comparaison, la facture du programme Apollo – qui a mené l’homme sur la Lune – s’élevait à 124 milliards de dollars actuels sur onze ans. L’entreprise Mars One, elle, fait dans le low-cost. Elle estime le prix de sa mission à seulement 6 milliards de dollars, qu’elle compte financer grâce à l’exploitation médiatique de ses candidats sur le modèle de la télé-réalité.
Afin de réduire les coûts, Mars One compte se contenter des technologies existantes et économiser grâce à l’absence de billets retour. «En théorie, nous serions capables de fabriquer un engin spatial susceptible de transporter des hommes sur Mars et de les ramener, note Pierre Brisson. Mais, en pratique, cet appareil n’existe pas. Et le Space Launch System (SLS), un lanceur américain qui serait en mesure de le catapulter, ne volera qu’à partir de 2018. Ensuite, l’une des difficultés sera de poser sur la planète rouge une masse de 30 tonnes utiles – le poids considéré comme nécessaire à une telle mission en comptant la nourriture, l’eau et les équipements. Personne ne l’a jamais fait.» Contrairement à ce que prétend Mars One, un long et coûteux programme de développement est donc à prévoir.

Mort par asphyxie

La distance Terre Mars varie de 56 à 400 millions de kilomètres selon la position des deux planètes. En partant au bon moment, le voyage pourrait durer six à neuf mois. Et une fois arrivé? Mars One prévoit d’envoyer divers modules pour produire sur place l’eau, l’oxygène et la nourriture nécessaires aux candidats.
Selon une étude Massachusetts Institute of Technology (MIT) parue en octobre 2014, les pionniers commenceront à mourir «au bout de 68 jours, par asphyxie», car la solution pour produire l’oxygène décrite dans le projet n’est pas au point. De plus, les colons dépendront de l’envoi continu de pièces détachées, note le MIT. Un coût non pris en compte dans l’équation financière de Mars One. Bref, «ce projet est une fumisterie, sans crédibilité, conclut un expert de l’ESA, qui souhaite rester anonyme. Il tient plus du générateur de buzz que du projet réaliste.» 
SOURCE : La Tribune de Genève


18/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres