LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LE BOOM DU "MADE IN PRISON" AUX ÉTATS-UNIS

L’administration carcérale du Colorado réalise un chiffre d’affaires annuel de 65 millions de dollars en commercialisant des poissons élevés dans ses prisons et du lait de chèvre produit par des détenus.

USA2.PNG

 

Du lait de chèvre pour fromages bio. Du raisin, du miel, du poisson d’élevage…..La liste des produits sortant des prisons du Colorado est longue. Le chiffre d’affaires annuel de 65 millions de dollars est digne d’une PME. La Colorado Correctional Industries (CCI), une agence gouvernementale étatique qui s’autofinance, emploie 2000 détenus dans 17 pénitenciers de l’Etat de l’ouest des Etats-Unis. Le salaire minimum est de 60 cents (60 centimes par jour environ), mais peut grimper jusqu’à 300 ou 400 dollars par mois grâce à des “bonus”. 
A l’échelle américaine, plus de 63'000 détenus sont employés et le chiffre d’affaires global est de 2 milliards de dollars. Les partenariats privés-publics comme dans le Colorado restent rares, car la plupart des produits sont vendus au gouvernement. Cette activité économique florissante est néanmoins montrée du doigt par certains consommateurs.
Les critiques visent avant tout Whole Foods, une chaîne de supermarchés bios aux Etats-Unis qui se targue d’offrir à ses clients des produits locaux et fair trade. Whole Foods achète notamment des fromages de chèvre à Haystack Goat Cheese, une société qui utilise du lait produit par les prisonniers. Entre 30 et 50 détenus se relaient chaque jour pour élever quelque 1500 chèvres et les traire.

Seuls les détenus volontaires travaillent

Le tilapia d’élevage vendu dans certains des 403 magasins de la chaîne aux Etats-Unis, provient aussi souvent des prisons du Colorado. Les autorités précisent que seuls les détenus volontaires peuvent être employés et que la liste d’attente pour les candidats est longue. Ces derniers doivent avoir eu une conduite irréprochable avant de pouvoir postuler pour un emploi à la CCI dans les prisons.
Du côté des entreprises, on précise que les produits sont achetés à la CCI au prix du marché. Les bénéfices sont réinvestis par la CCI dans d’autres programmes commerciaux et dans la réinsertion des prisonniers.
Whole Foods, une société cotée en bourse et qui pèse 13 milliards de dollars, a connu des semaines difficiles avant que certains consommateurs la critiquent sur les médias sociaux pour ses fromages de chèvre et ses poissons “made in prison”. Au début du mois, les deux co-CEO de Whole Foods avaient reconnu que leurs magasins new-yorkais avaient tendance à indiquer des poids supérieurs au poids réel de leur produits et s’étaient excusés publiquement pour ces “erreurs” d’étiquetage. La compagnie est aussi sous la pression de gros concurrents comme Wal-Mart qui se sont mis à proposer des produits bios bon marché aux Etats-Unis.

 

SOURCE : Bilan



30/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres