LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LA UNE DU TIME DÉPASSE LES FRONTIÈRES

Le travail photographique d'un étudiant de 26 ans sur les émeutes de Baltimore a fait le tour du monde. Dans sa une choc, le Time utilise une de ses photographies pour faire le lien entre ces manifestations et celles de 1968.

TIME.PNG

 

 

L'une des photos-symbole des émeutes de Baltimore a été prise par un étudiant aspirant photographe natif de cette ville du Nord-Est des Etats-Unis. Elle fait cette semaine la couverture deTime, le prestigieux newsmagazine britannique réputé pour ses unes «choc». «Le cliché capture parfaitement l'intensité et la nature chaotique des manifestations, ce qui en faisait un choix naturel pour la couverture du Time», explique le magazine sur son site Internet.
Au premier plan, on voit un manifestant noir, foulard sur le visage et casquette sur la tête, qui fuit une charge policière. Le magazine titre «America, 1968», la date étant barrée et remplacée par «2015», comme pour dénoncer une situation qui n'aurait pas changé en près de 50 ans. Le noir et blanc donne un caractère intemporel à la photo, ce qui ajoute à la confusion. Le Time fait ainsi le parallèle avec les émeutes raciales qui avaient éclaté en 1968 à Chicago, après l'assassinat de Martin Luther King.
«Quand j'ai pris cette photo, j'ai pensé que c'était une bonne image, donc je l'ai téléchargée [de mon appareil photo] vers mon téléphone», a expliqué Devin Allen auTime. «Pour moi, qui vient de Baltimore, être sur la couverture du Time, je ne sais même pas quoi dire. Je reste sans voix», poursuit-il. «C'est magnifique. C'est un changement de vie pour moi. Cela m'inspire pour aller plus loin, ça me donne de l'espoir, comme cela donne de l'espoir aux gens autour de moi. Après ma fille, c'est la plus belle chose qui m'est arrivée.»
Voilà deux ans que Devin Allen aspirait à devenir photographe professionnel. Lorsque les émeutes ont éclaté, il a commencé à publier ses photos sur Instagram. Très vite repérées, ses photos vont être partagées des milliers de fois sur Internet. Elles seront publiées par la BBC, CNN, et relayées par plusieurs personnalités comme la chanteuse Rihanna. Depuis, le jeune homme compte des milliers d'abonnés sur son compte Instagram et poursuit son travail pour documenter quotidiennement les derniers développements des émeutes de Baltimore.

 

SOURCE : Le Figaro



01/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres