LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LA PRESSE INTERNATIONALE DÉCRIT LA FRANCE COMME LE PAYS DU CHAOS

Grèves, inondations, hooligans, attentat et manifestations..., les journaux étrangers s'alarment de l'état de notre pays. Florilège.

PRESSE INT1.PNG

 

Si l'attentat d'Orlando continue de faire les gros titres des quotidiens internationaux, ces derniers s'intéressent également à la France avec la manifestation contre la loi travail de mardi, le meurtre d'un couple de policiers à Magnanville, les affrontements en marge de l’Euro ou les montagnes de déchets, conséquence de la grève des éboueurs. Le tout renvoyant une image assez sombre du pays.

Une couverture alarmiste

En Espagne, ABC, le quotidien conservateur, fait sa une mercredi sur les affrontements entre les manifestants et la police autour de la tour Eiffel. «La France affronte son plus gros défi sécuritaire», titre le journal, évoquant les «agents de police dans les rues et l’état d’urgence, les violentes grèves syndicales, les affrontements liés à l’Euro, les actions terroristes comme les deux massacres au nom de Daech».
Sur son site internet, ABC titre : «Terrorisme, grèves et crise politique plongent la France dans le chaos». Le média donne le ton dès la première ligne de l’article, évoquant un état d’urgence «militaire, policier, judiciaire, social et politique» et le « gouvernement le plus impopulaire des dernières décennies». Le journal évoque également la division de la gauche, la «fragilité politique» de Hollande et son impopularité.
PRESSE INT2.PNG

Dans les journaux grecs, les reportages en France sont nombreux. «Carton rouge de la part de la société», titre le quotidien Tanea. La loi travail y est évoquée, mais aussi les violencesen marge de l’Euro. «De l’ombre à la terreur à travers la France» est titré un autre article qui décrit «les rues des villes transformées en champs de bataille». Des photos montrent les manifestants au milieu des bombes lacrymogènes, recouverts de capuches et de masques. «Normalement, la France devrait crier dans les stades. Mais elle crie dans la rue», commence l’article. Sur le site du quotidien, les sujets s’enchaînent : « Un festival sportif dans l’ombre de la menace terroriste»,  dit un papier. La grève des éboueurs est aussi décrite comme créant «un environnement suffocant»

Le quotidien Kathimerini suit également l’actualité en France. Sur sa une, quelques manifestants, portant capuches et masques, se tiennent au milieu des fumées de bombes lacrymogènes. L’un d’entre eux tient un panneau de circulation dans les mains, comme un bouclier. «Des débordements et des blessés à Paris» titre le journal. L’article insiste sur les affrontements entre manifestants et policiers.

En Allemagne, on effleure la théorie du complot. Le Frankfurter Allgemeine Zeitung parle de la «grande menace ordinaire». Dans son article, le journal explique que les médias français auraient caché, derrière l’euphorie de l’Euro, les problèmes tels que les menaces terroristes, les déchets se multipliant, les manifestations et les grèves. Des événements traités avec trop de «légèreté» selon le média.

La manifestation du 14 juin fait les gros titres

En Espagne, El Periodico illustre sa une avec une photo de manifestants, cagoulés et masqués, qui lancent des projectiles. « Contre la réforme du travail en France» titre le journal. L’article reprend le cours de «d’une nouvelle journée de violences»

PRESSE INT3.PNG

La Vanguardia aussi illustre sa une avec une photo d'affrontements entre manifestants et policiers sur laquelle un projectile est lancé par un homme cagoulé. «La révolte syndicale resurgit à Paris». Sur internet, le journal titre: «La plus grande manifestation contre la réforme du travail rassemble un million de personnes à Paris». 

PRESSE INT4.PNG

Prises de position 

Le quotidien espagnol Deia illustre sa une avec la photo d’un groupe de policiers face à une femme, seule, qui lève le bras. «La France, épicentre global», titre le média. Le pays attirerait les regards du monde entier avec la fermeture de ses frontières, la présence de la police, les hooligans, les «extrémistes» contre la réforme du travail et le jihadiste «loup solitaire»

Le quotidien grec Efsyn prend le sujet de l’autre côté et titre «Allons enfants», en référence à La Marseillaise, écrit en capitales sur la une. La photo montre une foule, principalement composée de syndicalistes de la CGT qui portent des banderoles revendicatives, sur lesquelles on lit, notamment : «Non à la casse du droit du travail».

PRESSE INT5.PNG

En Allemagne, le Tageszeitung, qui titre  «Allez les Rouges», avec une photo des manifestants de la CGT. Sur internet, le journal met en cause les policiers et le gouvernement, parle d’une «manifestation sociale» et dénonce le traitement des forces de l’ordre, qui utilisent des bombes lacrymogènes et lanceraient du matériel de chantier aux manifestants, souvent blessés.

Défenseurs de la police

La Suisse s’inquiète également, mais en soutenant les policiers. Le quotidien l’Echo illustre sa une d’une photo montrant une foule de manifestants face aux policiers : «En plein Euro, Paris s’enflamme contre la loi Travail» titre-t-il. Le Temps publie : «En plein Euro, une manifestation dégénère à Paris» L’article est illustré par une photo montrant des manifestants cagoulés, masqués, armés de pavés et de bâtons qui lancent des projectiles. Ceux-ci sont accusés «d’avoir pris à partie les forces de l’ordre, blessées». Les dégâts sont également évoqués avant de donner la parole aux manifestants.

En Allemagne, le Frankfurter Allgemeine Zeitung, prend aussi la défense de la police, titrant: « Les gardiens de l’ordre traqués» Dès le sous-titre, le ton est donné : «La police en France doit faire face aux terroristes, mais aussi aux manifestants» Le journal parle d’une «campagne de haine», où les manifestations seraient devenues le théâtre de violentes attaques contre la police, citant également les dégradations de l’hôpital Necker.

SOURCE : Libération 15.06.2016





17/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 147 autres membres