LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LA BCE SORT L'ARTILLERIE LOURDE POUR RELANCER L'ACTIVITÉ ET LES PRIX

BCE2.PNG

 

La Banque centrale européenne (BCE) a sorti les grands moyens jeudi pour tenter de relancer l’inflation en zone euro et maintenir sa crédibilité, en dévoilant une flopée de nouvelles mesures de soutien à l’économie dont une nouvelle baisse de taux.
Ce faisant, son président Mario Draghi, engagé dans une lutte sans merci contre l’inflation trop basse, est même allé plus loin que ce qu’on attendait de lui, réjouissant les marchés dans un premier temps, mais donnant aussi l’impression que la BCE a maintenant donné « le maximum ».
Le conseil des gouverneurs de l’institution monétaire a décidé d’abaisser encore davantage l’ensemble de ses taux directeurs, déjà au plus bas depuis plus d’un an.
Et la BCE pourrait aller encore plus bas, si cela s’avérait nécessaire, a assuré M. Draghi. D’autant qu’elle a revu à la baisse ses prévisions de croissance et d’inflation pour 2016 et 2017.
En parallèle, la banque centrale va muscler à partir d’avril son vaste programme de rachats de dettes, le « QE » pour « Quantitative Easing », en rachetant jusqu’à 80 milliards d’euros de titres chaque mois, contre 60 milliards jusqu’à présent, et ce jusque mars 2017.
Au total, en deux ans, la BCE aura déboursé d’ici là à ce titre 1.740 milliards d’euros. La palette des titres éligibles au rachat de dettes a été élargie pour inclure des obligations émises par des entreprises de la zone euro – à l’exclusion des banques.

 

SOURCE : Agence Info Libre 11.03.2016



11/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres