LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

INTERVIEW AVEC ETIENNE KLEIN : LE MOTEUR DU TEMPS EST-IL PHYSIQUE ?

Le temps passe et sa dynamique nous empêche de rester au même instant de façon perpétuelle. Suivant ce raisonnement, il existe alors un moteur qui fait avancer les évènements. Mais est-il physique ou psychologique ? Futura-Sciences a posé la question au physicien Étienne Klein, voici sa réponse en vidéo.

 VIDÉO :

 

 

Une grande partie des théories sur le temps font dépendre son moteur de l'observateur, notamment de sa conscience. C’est elle qui relierait les évènements afin de leur donner une suite logique. Ces idées sont aussi proches de celles d’Einstein, qui avait développé la notion de l’univers bloc.
Pour lui, l’espace-temps de toute l’éternité existe et ce sont les observateurs qui, en se déplaçant sur cette ligne, temporisent l’espace dans une succession d’évènements. Néanmoins, ces philosophies corrélationnistes ne répondent pas à la question du passage du temps avant l’avènement d’un observateur.

SOURCE : Futura Sciences 29.11.2015

 

LE TEMPS.PNG

 

ETIENNE KLEIN :

Étienne Klein est un physicien français né à Paris le 1er avril 19581. Il est ancien élève de l’École centrale Paris et a obtenu un DEA de physique théorique.

Il a par la suite effectué un doctorat en philosophie des sciences et il a obtenu une habilitation à diriger des recherches (HDR).
 
Étienne Klein est directeur de recherche au CEA. Il dirige actuellement le Laboratoire des Recherches sur les Sciences de la Matière2, installé à Saclay. 
 
Il a participé à divers grands projets, en particulier la mise au point du procédé de séparation isotopique par laser et l’étude d’un accélérateur à cavités supraconductrices.
 
Au CERN, il a participé à la conception du grand collisionneur de particules européen, le LHC3.
 
Il a enseigné pendant plusieurs années la physique quantique et la physique des particules à l’École centrale Paris, et est actuellement professeur de philosophie des sciences.
 
Il est spécialiste de la question du temps en physique. Ses nombreux essais et conférences démontrent qu'il est possible de traiter de la physique quantique sans tomber dans le travers consistant à la présenter avec les ingrédients de la physique classique.
 
Il est membre du Conseil scientifique de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) et membre de l'Académie des Technologies et du conseil d’orientation de l’Institut Diderot.


30/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres