LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

AVANT LE DÉLUGE - LA PRISE DE CONSCIENCE QUE L'HUMANITÉ VA DROIT DANS LE MUR

Découvrez Avant le déluge, la version intégrale du film de Leonardo DiCaprio

À quelques jours de la campagne présidentielle américaine, l'acteur met en ligne gratuitement son cri d'alarme pour la planète. Un documentaire qui égratigne notamment Donald Trump, réputé climato-sceptique et que vous pouvez voir dans son intégralité sur Le Figaro jusqu'au 6 novembre.
On savait Leonardo DiCaprio fervent défenseur de la cause écologiste. De congrès en campagne de sensibilisation, cela fait déjà plusieurs années que l'acteur hollywoodien sillonne le globe pour alerter sur les effets du réchauffement climatique. Profitant de sa notoriété planétaire, il choisit cette fois le documentaire comme support de sa lutte. Avant le déluge (Before the flood), produit par l'acteur et réalisé par Fisher Stevens (American Pastoral), est en accès libre jusqu'au 6 novembre prochain.
Débutant en 2014, le documentaire accompagne l'acteur, fraîchement nommé «messager de la paix» par l'ONU, dans un voyage planétaire qui lui permet, entre deux tournages, d'observer de près les ravages du dérèglement climatique. Pendant plus d'une heure trente, sa voix off déroule un discours sur lequel se surimposent des images de chaos: fonte accélérée des glaces du pôle arctique, forêt amazonienne abattue, rives de Floride inondées.

Anti-réchauffement et anti-Trump

Entre deux scènes d'apocalypse, les grands de ce monde défilent aux côtés de DiCaprio pour rappeler l'urgence de la situation. Apparaissent entre autres Ban Ki-Moon, Barack Obama, et même le Pape François, auteur d'une encyclique dédiée au climat, à qui l'acteur offrira un livre sur l'œuvre qui constitue pour lui l'allégorie de la déchéance de la planète: Le Jardin des délices, de Jérôme Bosch.
Un moyen pour l'acteur de redorer son image, sérieusement écornée depuis le scandale financier ayant éclaboussé la production du Loup de Wall Street. Après le déluge tombe aussi à point nommé pour dénoncer le climato-sceptique Donald Trump. À huit jours des élections présidentielles, le film dresse un portrait à charge du leader républicain, qui avouait récemment lors d'un meeting ne pas croire au changement climatique.
Mais la vindicte de l'acteur ne s'arrête pas au seul candidat républicain à la présidentielle. Le documentaire rappelle notamment le rôle pris par les lobbies des grandes firmes énergétiques dans l'inertie qui caractérise la classe politique américaine en matière de climat...

 

L'HUMANITÉ VA DROIT DANS LE MUR.PNG

 

SOURCE : LE FIGARO 31.10.2016

 



01/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres