LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

SELON LA NASA, IL POURRAIT Y AVOIR UNE VIE EXTRATERRESTRE...

La NASA annonce que des panaches d'hydrogène s'échappent d'Encelade, lune de Saturne

La lune Encelade éjecte des panaches d’hydrogène ; Europe présente des régions chaudes qui laissent échapper de la vapeur d’eau. Sous la croûte glacée des deux lunes, un océan pourrait être animé par des sources hydrothermales : un phénomène comparable à ce que l’on connaît sur Terre. 

 

Tandis que la sonde Cassini a surpris des panaches d'hydrogène s'échappant d'Encelade, lune de Saturne, le télescope spatiale Hubble a détecté de son côté, des régions chaudes à la surface d'Europe, lune de Jupiter.

 

Et exactement là où précédemment des panaches de vapeur d'eau avaient été observé.

 

Bref, voilà dans le système solaire deux petites lunes où sous la glace de surface, un océan surmonte des sources hydrothermales.

 

Telle est l'annonce que vient faire la NASA en ce 13 avril 2017 et pour laquelle l'Agence spatiale américaine a alerté depuis deux jours les médias du monde entier.

 

Certes les scientifiques soupçonnaient déjà l'existence de ces " lunes-océans ", mais le fait d'envisager des sources hydrothermales est une donnée très excitante, car pour la première fois se trouvent réunis au sein de ces corps glacés, tous les ingrédients de la vie : minéraux, source d'énergie, eau. 

 

Ni crevette ni calmar géant

"Faut-il s'attendre à trouver des crevettes ou des microbes dans l'océan d'Encelade ?" interroge Linda Spilqer, membre de l'équipe Cassini.

 

A une telle question nul ne peut encore répondre.

 

Pour se développer la vie doit surmonter mille obstacles.

 

Mais selon Jim Green, responsable de la division des sciences planétaire à la NASA "si vie il y a, elle ne devrait ressembler à rien de connu, car il s'agit d'un environnement clos".

 

Ni crevette ni calmar géant, donc. Mais désormais de solides arguments en faveur de la possibilité d'une vie dans le système solaire.  

 

Pour explorer ces "lunes-océans" les scientifiques plaident pour l'envoi d'une mission autour d'Europe : Europa Clipper – encore à l'étude - qui ne devrait pas partir avant 2020.

 

SOURCE : SCIENCES ET AVENIR 13.04.2017

 



13/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 133 autres membres