LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE : QUEL IMPACT SUR LA SANTÉ ?

La pollution atmosphérique affecte la santé. Trois millions d'êtres humains meurent chaque année à cause de la pollution de l'air, soit 5 % des décès annuels mondiaux, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La pollution atmosphérique est également responsable d'allergies et de maladies respiratoires. Les effets de cette pollution sur l'organisme humain dépendent de multiples facteurs : intensité de la pollution, âge des individus, région, etc.

POLLUTION.PNG

 

Pollution atmosphérique et santé : les personnes à risque

Les personnes âgées et les enfants jusqu'à 12 ans sont plus sensibles à la pollution atmosphérique, car leur organisme est moins bien protégé. Enfin, les personnes dites « sensibles » (qui souffrent d'allergie, de maladie cardiorespiratoire et les fumeurs) doivent également faire attention. Lorsque les pics de pollution sont atteints, il est recommandé à ces personnes à risque de ne pas sortir. Plus généralement, les citadins sont considérés comme une population à risque, à cause de l'importante circulation automobile et des rejets industriels.

Risques à court terme de la pollution atmosphérique

Lors d'une période de forte pollution atmosphérique et durant les quelques jours qui suivent, les études montrent une augmentation des hospitalisations, due notamment à une hausse des crises cardiaques (mortelles ou non).

Risques à long terme sur la santé

Un individu soumis à la pollution atmosphérique sur une longue durée, même à faible dose, risque davantage d'être touché par une maladie cardiopulmonaire (infarctus du myocarde, asthme, etc.). Les risques de cancer sont également plus importants. La pollution atmosphérique contribue à une baisse de la fertilité, à une augmentation de la mortalité infantile et à un affaiblissement du système immunitaire.

Pense-bête : l'activité sportive est déconseillée lors des pics de pollution, car elle provoque une forte ventilation qui augmente notamment les risques d'inflammation des poumons.

 

Interview : les dangers des microparticules, par Paul Hofman  La pollution de l’air par les microparticules est un problème qui touche une bonne partie de la France. Futura-Sciences a interrogé Paul Hofman, directeur du laboratoire de pathologie de Nice et chercheur pionnier dans la détection du cancer du poumon, pour en savoir plus sur les risques engendrés par les microparticules. 

 

 

SOURCE : FUTURA SCIENCE/SANTÉ 10.12.2016

 



13/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 137 autres membres