LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LE SECRET DE LA DOYENNE DE L'HUMANITÉ ? UN RÉGIME "TOUT SAUF ÉQUILIBRÉ"

Italie : Emma Morano vient de souffler ses 117 bougies. Son secret? Trois œufs par jour, aucun fruit et aucun légume…

DOYENNE.PNG

 

La doyenne de l’humanité est née le 29 novembre 1899, tout juste un mois avant le passage au XXe siècle. Du haut de ses 117 printemps, dignement fêtés mardi, l’Italienne Emma Morano a vu son pays passer d’une monarchie à la république et a survécu à deux guerres mondiales. Mais quel est donc le secret de cette longévité exceptionnelle? «Le travail», répond la vieille dame, très sollicitée par les médias, et un régime alimentaire «tout sauf équilibré», selon son médecin, Carlo Bava, qui la suit depuis près de trente ans.
«Quand je l’ai connue, elle mangeait trois œufs par jour (dont deux crus!), une tranche de poulet et du bouillon de pâtes. Récemment, on est descendu à deux œufs et on a introduit de la viande rouge. Elle ne mange quasiment aucun fruit ni aucun légume!» Un régime recommandé quand elle avait 20 ans pour lutter contre une anémie sévère. Mais, ajoute le praticien, «si Emma a un secret, c’est d’accepter la vie comme elle vient». Et pourtant, la vie ne l’a pas épargnée.

Père italien, mère suisse

Née d’un père italien et d’une mère suisse qui a vécu jusqu’à 92 ans, elle a grandi sur les hauteurs du lac Majeur. L’aînée de la fratrie de cinq filles et trois garçons n’a pas traîné sur les bancs de l’école. A 13 ans, elle fut embauchée comme ouvrière textile dans une usine de sacs en toile de jute. Son premier amour disparut pendant la Première Guerre mondiale. En 1937, elle perdit son unique enfant, âgé de 6 mois, et alors que le divorce n’était pas autorisé en Italie, elle se sépara d’un mari violent. Emma décida alors de rester seule, «pour ne pas être dominée par qui que ce soit», a-t-elle expliqué il y a quelque temps au New York Times, estimant que c’était une des raisons de sa longévité. Tout comme le travail. «J’ai toujours énormément travaillé. Et ça depuis mon plus jeune âge! J’ai pu partir à la retraite à 55 ans. Et maintenant, je me repose, je reste tranquille. Après le déjeuner, je me mets au lit et je ne me lève plus!» confie la vieille dame aux yeux pétillant, qui a vécu seule jusqu’à l’âge de 115 ans dans son petit appartement de Verbania, dans le Piémont.

Les Suisses les plus vieux

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’espérance de vie a augmenté de cinq ans entre 2000 et 2015, soit la hausse la plus rapide depuis les années 60. Avec une durée de vie moyenne de 86,8 ans, c’est au Japon (où l’on compte plus de 65 000 centenaires) que les femmes peuvent espérer vivre le plus longtemps. Mais pour les hommes, c’est en Suisse qu’ils vivent le plus vieux, avec une moyenne de 81,3 ans! A ce jour, le record de longévité sur terre est toujours détenu par la Française Jeanne Calment, décédée à Arles en 1997, à l’âge de 122 ans et 164 jours.

 

SOURCE : LA TRIBUNE DE GENÈVE 29.11.2016



29/11/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour