LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LA BANQUE CENTRALE EU ADMET QUE LES EUROPÉENS SONT DEVENUS PLUS PAUVRES

La Banque centrale européenne admet que les Européens sont devenus plus pauvres

EU3.PNG

 

L'Europe est devenue plus pauvre et plus inégale ces dernières années, selon une enquête de grande ampleur menée par la Banque centrale européenne auprès des ménages européens. 
Pour son enquête concernant les finances et la consommation des ménages, la BCE a rassemblé des données provenant de 84.000 foyers dans les 18 pays de la zone euro. Cette enquête a été publiée en décembre 2016 et concerne la période 2010-2014. Il s'agit des données les plus récentes disponibles à l'heure actuelle. 
Dans les grandes lignes, la BCE suggère que les retombées de la grande crise financière ont continué à appauvrir la plupart des Européens, et que les gouvernements européens, en général, n'ont pas réussi à augmenter ou à étendre plus largement les richesses au sein des populations.
"Tout en haut de l'échelle de distribution des richesses, les foyers les plus riches, qui représentent 10%, possèdent 51,2% de la richesse totale nette. Environ 5% des foyers sont dans le négatif, autrement dit, la valeur de leurs dettes dépasse celle de leurs biens", a révélé l'étude de la BCE. 
Voici les autres conclusions principales de cette enquête:
La richesse européenne médiane nette est de 104.100 euros.
Le dixième centile le plus pauvre a une richesse nette inférieure à un centième de la richesse médiane, avec seulement 1.000 euros.
Le 90e centile a 496.000 euros, soit 5 fois le montant de la richesse médiane.
Le 95e centile possède 7 fois le montant de la richesse médiane, soit 743.000 euros.

La richesse nette de la plupart des Européens provient de la propriété:

EU4.PNG

 

Mais la valeur de cette propriété a chuté par une perte médiane de 12%. Les propriétaires ayant contracté un prêt immobilier ont perdu 20%, principalement à cause de l'augmentation de l'effet de levier.
Le coefficient Gini — qui permet de mesurer l'inégalité basée sur un index — est passé de 68% à 68,5%, ce qui signifie que le continent est devenu un endroit un peu plus inégal qu'auparavant.
"Le ratio entre le 80e et le 20e centile s'est élargi de 2,3%, passant de 40,1 à 41,0", a rapporté la BCE.
D'autre part, "la part de la richesse appartenant aux 5% des ménages les plus riches a grimpé de 37,2% à 37,8%."

Voici comment les revenus sont distribués en fonction de la tranche d'âge:

EU5.PNG

 

 

SOURCE : ÉCONOMIE 03.01.2017

 



04/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 140 autres membres