LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

DES SCIENTIFIQUES ONT DÉCOUVERT 7 EXOPLANÈTES DONT 3 "HABITABLES"

Des scientifiques ont découvert sept exoplanètes de la taille de la Terre autour d'une même étoile, dont trois dans une zone "habitable"

Selon la Nasa, on pourrait trouver de l'eau liquide à la surface de toutes ces planètes, si les bonnes conditions atmosphériques y sont réunies.

EXO.PNG

 

"La recherche du vivant sur une autre planète est aujourd'hui à portée de main" : une équipe de scientifiques a annoncé, mercredi 22 février, la découverte de sept exoplanètes rocheuses de la taille de la Terre, orbitant autour d'une même étoile. Trois de ces planètes sont situées dans une zone "habitable", c'est-à-dire à la distance idéale de leur étoile pour que leur température rende possible l'existence de la vie. Mais selon la Nasa, les sept planètes pourraient toutes abriter de l'eau liquide, "sous les bonnes conditions atmosphériques".
La découverte est l'oeuvre d'une équipe internationale de cherchurs, dirigée par un astronome de l'Université de Liège (Belgique), Michaël Gillon. Leur étude a été dévoilée dans la revue scientifique Nature, mercredi.

Une étoile naine, peu lumineuse et ultra froide



"C'est la première fois que l'on détecte autant de planètes de taille terrestre dont trois potentiellement 'habitables', pour lesquelles une étude poussée est possible avec la technologie actuelle, y compris la détermination de la composition atmosphérique et la recherche de traces chimiques de vie", estime-t-il.
Les sept planètes, qui pourraient avoir des températures assez proches de celles de la Terre, tournent autour d'une toute petite étoile peu lumineuse et ultra-froide, TRAPPIST-1, située dans notre galaxie, à "seulement" 40 années-lumière de nous.
"A présent, nous avons la bonne cible" pour rechercher la présence de vie éventuelle sur des exoplanètes, a déclaré Amaury Triaud, de l'Université de Cambridge, coauteur de l'étude.
Les caractéristiques de ces planètes doivent encore être étudiées plus en détail. En août 2016, des scientifiques avaient annoncé la découverte de l'exoplanète potentiellement habitable la plus proche de la Terre. Mais après plus d'études, ils avaient conclu, en février, que celle-ci ne pouvait probablement pas abriter de la vie.

 

 

SOURCE : franceinfo 22.02.2017



22/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 134 autres membres