LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

LES 4 VÉRITÉS DE BRANE

DES MOLÉCULES ORGANIQUES SUR CÉRÈS

Les dernières données fournies par la sonde Dawn prouvent la présence de molécules organiques sur la planète naine.

CERES.PNG

 

"C'est la la première fois que l'on détecte clairement des molécules organiques depuis l'orbite d'un astre situé dans la ceinture principale d'astéroïdes", se réjouit Maria Cristina De Sanctis, principale auteure d'une étude relatant cette découverte qui est publiée dans la revue Science. Une première que l'on doit au spectrographe VIR de la sonde Dawn qui est en orbite autour de la planète naine Cérès depuis le mois de Mars 2015. Les molécules organiques, de longues chaînes carbonées pas encore identifiées, ont été principalement retrouvées sur une surface de 1000 kilomètres carrés autour du cratère Ernutet, situé dans l'hémisphère nord de Cérès.

CERES2.PNG

 

Il existe d'autres zones, plus petites, riches en matières organiques à l'ouest et à l'est du cratère Ernutet et des molécules similaires ont également été trouvées dans une très petite zone à l'intérieur du cratère Inamahari, à environ 400 kilomètres d'Ernutet. La détection des ces molécules complète le panorama fourni par les données issues de la sonde Dawn depuis 2015: elles révèlent une planète riche en glace d'eau, en argiles ammoniaquées et en différents sels (sodium et magnésium). Une liste auquel s'ajoute maintenant les molécules organiques qui sont des éléments constitutifs de la vie sur Terre. Bien d'autres critères sont évidemment nécessaires pour que cette dernière puisse éclore mais dans un passé très lointain, Cérès s'est formée au tout début de l'histoire du système solaire et, probablement très loin du Soleil, cet astre a pu avoir des conditions favorables à son développement. D'autant plus que les scientifiques estiment que ces molécules organiques ont été produites sur la planète et non pas "importées" lors d'un impact avec un météorite ou une comète. Ils travaillent maintenant à mieux cerner les conditions géologiques dans lesquelles ces molécules se sont formées. Ils profiteront encore des nouvelles données qu'enregistre chaque jour la sonde Dawn qui fonctionnera jusqu’à épuisement de ses batteries. Etant placée sur une orbite très stable, Dawn devrait rester satellisée autour de la planète naine de nombreuses années même après son arrêt définitif.

 

SOURCE : SCIENCES ET AVENIR 17.02.2017



19/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 134 autres membres